Tricheurs : Ubisoft bannit 205 170 comptes dans Rainbow Six Siege !

Lorsque Ubisoft décide de contre-attaquer face aux tricheurs de Rainbow Six Siege, la firme tricolore ne fait pas dans la demi-mesure ! Ubisoft réagit comme il se doit face aux vagues massives de cheaters, avec 205 170 comptes tricheurs bannis. Ceux qui osent venir polluer son populaire jeu de tir tactique en ligne.

Ubisoft Versus tricheurs : Ubisoft Win ! Perfect !

Rainbow Six Siege, tactical FPS (jeu de tir vu par les yeux du personnage) compte plus de 70 millions de joueurs. Hormis ce chiffre à la hauteur du jeu, Ubisoft était face à des vagues de tricheurs perturbant les parties en ligne.

Fort de ce constat, s’appuyant sur les rapports de certains joueurs et après un brainstorming qui a dû s’annoncer intense en interne. Ubisoft créé un genre d’états généraux de l’anti-triche ! Puis a sorti l’artillerie lourde face à ces satanés cheaters (soutenus en amont par des structures importantes…) pour passer à la contre-offensive !

Courbes des systèmes BattleEye et Data Bans : les systèmes anti-triches mis au point par Ubisoft.  205 170 joueurs qui trichaient ont été bannis en 22 mois !
205 170 bans (joueurs bannis) en 22 mois dans Rainbow Six Siege. Les tricheurs prennent cher face à Ubisoft. Des chiffres ahurissants !

Le Statut Anti-Cheat (Statut Anti-Triche) est alors né, avec une vague de mises à jour (MAJ) successives pour verrouiller les lignes de codes et protéger ses joueurs. Résultats : 205 170 bans entre août 2020 / juin 2022 par les outils mis en place par Ubisoft !

Ce qui représente une moyenne de 9 326 bannis / mois lissés sur 22 mois. Cet excellent chiffre est possible grâce à leurs mises faites toutes les 6 semaines… 205 170 bannis n’ont l’air de rien au milieu de plus de 70 millions de joueurs de Rainbow Six Siege. Mais la gêne occasionnée sur les serveurs reste terriblement frustrante pour tout joueur qui se respecte…

Mise à jour du Statut Anti-triche – juillet 2022

Avec la mise à jour récente (juillet 2022) du Statut Anti-Cheat, les tricheurs sont mis à mal par Ubisoft. Notamment grâce à BattleEye et via données. D’autres corrections ont été apportées et pas des moindres :

  • Plantage du jeu pour tous les autres joueurs de manière forcée…
  • Elimination instantanée des joueurs…
  • Blacklistage + mise à jour des numéros de téléphones liés aux comptes cheaters.

De plus, les joueurs tricheurs prendront un avertissement en guise de sanction. Après une période transitoire, Ubisoft prévoit ensuite d’appliquer automatiquement une pénalité de réputation TAI (tirs alliés). Cette réprimande sera valable pendant les 30 matches à venir pour ces fameux récidivistes.

Dernière mise à jour de Statut Anti-Cheat (système anti-triche) en juillet 2022. Les tricheurs prennent très cher avec le système d'Ubisoft !
Statut Anti-Cheat : le statut anti-triche mis en place par Ubisoft se révèle être très efficace contre les tricheurs ! Où quand les tricheurs prennent un Headshot de la part d’Ubisoft…

La Dream Team continue son travail de fourmi : traquer les moindres failles et faire très régulièrement évoluer ses algorithmes. Ubisoft ne lâche pas le morceau et protège ses joueurs de Rainbow Six Siege. Une minorité de tricheurs qui polluent encore trop souvent les parties en ligne… Des comportements qui viennent volontairement gâcher l’expérience de jeu en ligne tout en tronquant certaines parties.

Ubisoft entend ses fans en créant toute une palette d’outils nouvelle génération pour signaler, sanctionner et bannir les tricheurs. Mais aussi pour punir les joueurs qui auront un comportement toxique auprès de la communauté. Voici une vidéo qui démontre clairement les moyens mis en œuvre par la firme pour les prochaines saisons à venir :

Les prochaines saisons de Rainbow Six Siege connaîtront de profonds bouleversements contre les tricheurs : Ubisoft promet à ses fans de gros moyens déployés pour pérenniser les parties en ligne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut